ISS Africa
Home / Publications / Policy Briefs / Consolidation de la paix fracturée en République centrafricaine
Consolidation de la paix fracturée en République centrafricaine
12 August 2016

For the English version, click here

La République centrafricaine (RCA) a connu des décennies de processus de consolidation de la paix fracturée. Après la tenue d’élections en 2016, le pays peut saisir l’occasion d’atteindre une paix durable. Cette note d'analyse se penche sur le rôle joué par l’Union Africaine dans le soutien aux processus de consolidation de la paix, de reconstruction post-conflit et de développement en RCA ; et identifie les moyens pour l’organisation continentale de renforcer ses engagements.

À propos des auteurs

Gustavo de Carvalho est chercheur principal à la Division Opérations et Consolidation de la paix de l’ISS. Gustavo possède une vaste expérience dans le développement des capacités, l’appui des politiques et des initiatives de recherche dans le domaine de la consolidation de la paix en Afrique. De 2009 à 2014, il a travaillé chez ACCORD comme analyste de son programme « Formation pour la paix », et par la suite, en tant que coordinateur de son unité de consolidation de la paix. Gustavo est titulaire d’un Baccalauréat en relations internationales de l’université de Brasilia, et d’une Maîtrise en Études africaines de l’Université d’Oxford.

Amanda Lucey est chercheuse principale à la Division Opérations et Consolidation de la paix de l’ISS. Ses domaines d’intérêt comprennent la consolidation de la paix, la coopération sud-sud et la politique étrangère sud-africaine. Amanda a travaillé avec la MONUSCO comme spécialiste des affaires politiques en République démocratique du Congo et a travaillé avec le PNUD au Soudan du Sud en tant que spécialiste de l’état de droit. Elle est titulaire d’un DEAl en Justice et transformation de l’Université de Cape Town.

Cette note d'analyse a été publiée dans le cadre du programme TfP et a été rendue possible grâce au soutien du gouvernement de la Norvège. L’ ISS souhaite également remercier pour leur appui les membres suivants de son Forum des partenaires: les gouvernements de l’Australie, du Canada, du Danemark, de la Finlande, du Japon, des Pays-Bas, de la Suède et des États-Unis.
?>