ISS Africa
Home / Publications / Peace and Security Council Report / Rapport sur le Conseil de paix et de sécurité 86
Rapport sur le Conseil de paix et de sécurité 86
29 November 2016

Les agences humanitaires demandent à l’UA de faire usage de sa position unique pour protéger les droits des migrants.

Ceux qui sont chargés de mettre en place le tribunal hybride pour le Soudan du Sud ne tiennent pas à ce que les dirigeants du pays soient tenus pour responsables de leurs actes.

Trois nouveaux candidats rejoignent la course à la présidence de la Commission de l’UA, dont l’élection est prévue en janvier 2017.

En dépit de plusieurs décisions censées régler la situation, les sous-comités du CPS ne sont toujours pas opérationnels.

L’Union africaine a besoin d’experts hautement qualifi és pour l’aider dans ses opérations de maintien de la paix, estime le Dr Jide Okeke, responsable de l’unité d’élaboration des politiques et coordinateur civil de la division des Opérations de soutien à la paix de l’UA.

Ce rapport est publié grâce au soutien du Hanns Seidel Stiftung et du gouvernement des Pays-Bas. L’ ISS souhaite également remercier pour leur appui les membres suivants de son Forum des partenaires: les gouvernements de l’Australie, du Canada, du Danemark, des États-Unis, de la Finlande, du Japon, de la Norvège, des Pays-Bas et de la Suède.
?>