ISS Africa
Home / Publications / Papers / Regard critique sur l'integration Africaine: Comment relever les defis
Regard critique sur l'integration Africaine: Comment relever les defis
1 June 2007

Cet article a fait une analyse critique de l’état de l’intégration économique sur le continent, qui a indiqué que malgré les efforts considérables consentis à cet égard, l’intégration régionale ne semble pas avoir produit les résultats escomptés. Il a donc commencé par identifier les défis auxquels les programmes d’intégration régionale sur le continent font face en ce moment précis, et les obstacles que l’Afrique doit surmonter pour atteindre ses objectifs dans ce domaine.

Parmi les multiples obstacles, il s’est focalisé sur quatre principaux facteurs : a) les appartenances multiples de plusieurs États africains à des différentes Communautés économiques régionales (CERs) et aux différents « partenaires bilatéraux spéciaux » en dehors de l’Afrique; b) les questions de paix et de sécurité ; c) la gouvernance ; et d) les questions de financement. En conclusion, l’article a avancé quelques suggestions pratiques en vue de surmonter les obstacles.

A propos de l’auteur

Issaka K. Souaré est doctorant et chargé de cours au Département de science politique à l’Université du Québec à Montréal. Membre du Comité de rédaction de la revue bimestrielle, African Renaissance, il est l’auteur de plusieurs publications dont Africa in the United Nations System, 1 945-2005 (Londres, 2006), Guerres civiles et coups d’État en Afrique de l’Ouest (Paris, 2007), le roman Samassi (Londres, 2004), et co-directeur de Somalia at the Crossroads: Challenges and Perspectives in Reconstituting a Failed State (Londres, 2007).

L’auteur s’intéresse particulièrement à l’analyse des conflits armés, au développement économique et à l’intégration régionale en Afrique, ainsi qu’à la place et l’avenir de l’Afrique dans le système mondial.

La recherche sur laquelle cet article est basé a été rendue possible par l’appui généreux de l’ambassade de Swisse en Ethiopie, l’Ambassade de Danemark en Ethiopie et le Deutsche Gesellschaft fu?r Technische Zusammenarbeit (GTZ).
?>