Events
Home / Events / View on Africa: Terrorism in western Sahel
View on Africa: Terrorism in western Sahel
Date: 26 August 2015
Time: 11h00 - 12h00
Venue: ISS Pretoria situation room (map) or, online: VoiceBoxer

Pour la version française, cliquez ici

Cliquez ici pour visionner le briefing

The issue

The persistent threat of terrorism in the western Sahel in recent weeks has raised serious security concerns for the region – and there is a fear that the threat may be expanding. In Mali, terrorist attacks, which until recently were confined to the north, are now being recorded in the centre and south – raising concerns of the emergence of new terror hotbeds. Actions attributed to Boko Haram have also gone beyond Nigeria’s borders to neighbouring countries including Cameroon, Niger and Chad.

This week’s View on Africa was presented by William Assanvo, an ISS senior researcher based in Dakar. He discussed the current terrorist threat in the Sahel and shared perspectives on whether this threat is evolving, and if existing responses are actually making a difference.

Key points 

  • Several attacks have been recorded in some areas in central and southern Mali over the recent weeks. These developments resulted in the emergence of groups, such as the Liberation Front of Macina (Front de libération du Macina), which vowed to spread the jihad nationally and regionally.
  • The Islamic State in West Africa (formerly known as Boko Haram) remains very active in north-eastern Nigeria, staging suicide attacks, conducting raids against remote villages and ambushes against security forces. It is also active on the Cameroon border, with attacks on civilians and attempts at infiltration resulting in clashes with the army on an almost daily basis.
  • The growing importance of the Islamic State worldwide has shaped the trajectory of jihadism in the Sahel, reviving some groups and raising tensions and divisions within others.
  • National responses to the terrorist threat still face many challenges, notably the difficulty of grasping such a complex phenomenon, and problems mobilising effective and efficient resources (human and material) to cope with it.

What to watch 

  • It must be determined whether efforts to establish new terrorist bases in Mali reflect a long-term strategy or are just isolated incidents that can be nipped in the bud. The actions of some elements of the radical Islamic movement in Mali must be monitored.
  • Tensions and divisions within some terrorist groups over allegiance to the Islamic State or to al-Qaeda could evolve into a deadly competition and push some groups to adopt a more radical stance.
  • A joint multinational force is currently being set up by the Lake Chad Basin Commission (Cameroon, Niger, Nigeria and Chad) and Benin to fight the Islamic state in West Africa. Its effectiveness and efficiency remains to be seen.

About View on Africa

Do you want to know what's happening in Africa, where it's happening and what it means for the continent's many actors?

Join the new ISS View on Africa weekly briefing every Wednesday from 11h00 - 12h00 CAT. ISS researchers from Dakar, Nairobi, Addis Ababa and Pretoria provide expert analysis of major events and trends in Africa. Introductory remarks are followed by discussions among participants.

How to get your weekly View on Africa

Attend the briefing in person or online via VoiceBoxer on your computer (http://app.voiceboxer.com/presentation/nIUH9ofrF3/register). To join the briefing online, simply click on the link above, follow the on-screen instructions and select your language preference.

Before joining the briefing online, be sure to test your system settings by clicking on this link: http://app.voiceboxer.com/check

For VoiceBoxer system requirements and troubleshooting, click here.

______________________________

Vues d’Afrique : Terrorisme dans le Sahel occidental

L’actualité sécuritaire des dernières semaines dans la bande sahélienne souligne la persistance de la menace terroriste et interpelle même quant au risque d’expansion de ce phénomène.

Ainsi, au Mali, jusqu’à récemment cantonnés au nord du pays, plusieurs actes terroristes ont été enregistrés dans des régions du centre et du sud, faisant craindre l’émergence de nouveaux foyers. Dans le même ordre d’idée, les actions attribuées à Boko Haram se sont étendues aux pays voisins du Nigeria, à savoir le Cameroun, le Niger et le Tchad.

L’édition de « Vue d’Afrique » de cette semaine a été présentée par William Assanvo, Chercheur principal au bureau de Dakar de l’ISS. Il a proposé un état des lieux de la menace terroriste dans le Sahel, ainsi qu’une analyse des perspectives d’évolution de la menace. Une appréciation de l’efficacité des différents dispositifs de réponse a également été abordée. 

Eléments clés

  • Des attaques ont été enregistrées dans plusieurs localités du centre et du sud du Mali au cours des dernières semaines. Cette évolution est allée de paire avec l’émergence de groupes, tels que le Front de libération du Macina (FLM), lesquels ont déclaré leur volonté d’étendre le djihad au niveau national et régional.
  • L’Etat islamique en Afrique de l’Ouest (anciennement connu sous la dénomination de Boko Haram) demeure très actif dans le nord-est du Nigeria, menant des attentats-suicides, des raids contre des villages isolés et des embuscades contre les forces de sécurité. Il est également très actif aux frontières avec le Cameroun où ses attaques contre les populations civiles et tentatives d’infiltration, résultant dans des accrochages avec l’armée, sont presque quotidiennes.
  • L’avènement et l’importance prise au niveau mondial par l’organisation Etat islamique a influencé la trajectoire du djihadisme dans le Sahel. Cet évènement a ainsi contribué à donner un nouveau souffle à certains groupes et suscité des tensions et fractures au sein d’autres.
  • Les réponses nationales à la menace terroriste demeurent confrontées à de nombreux défis. Ces derniers se résument dans la difficulté des pays concernés à l’appréhender dans sa complexité et à disposer des instruments et moyens (humains et matériels) appropriés susceptibles d’y faire face.

Développements à suivre

  • Il serait nécessaire, afin de déterminer si les efforts visant à implanter de nouveaux foyers terroristes au Mali traduisent une véritable stratégie sur le long terme ou juste un épiphénomène qui a été tué dans l’oeuf, de continuer à suivre les actions de certains éléments de la mouvance islamiste malienne.
  • Les tensions et divisions, auxquels on assiste au sein de certains groupes, pourraient générer une émulation meurtrière et pousser certains d’entre eux, dans une volonté de s’affirmer en se démarquant, à marquer des coups d’éclat.
  • Une Force multinationale conjointe est en train d’être mise en place par les pays de la Commission du Bassin du Lac Tchad (Cameroun, Niger, Nigeria et Tchad) et le Benin afin de lutter contre l’Etat islamique en Afrique de l’Ouest. Son effectivité et son efficacité face à une menace qui a depuis muté restent à voir.

À propos de Vues d’Afrique

Vous voulez savoir ce qu’il se passe en Afrique, quand cela se passe et ce que cela signifie pour les nombreux acteurs du continent ?

Rejoignez-nous tous les mercredis de 11h00 à 12h00. Lors de ces réunions « Vues d’Afrique », nos chercheurs de Dakar, Nairobi, Addis Abéba et Pretoria apporteront leur expertise sur des sujets qui marquent l’actualité africaine ; ces exposés seront suivis par des discussions entre participants.

Comment suivre la réunion ?

Rendez-vous sur place ou suivez-la à distance via VoiceBoxer (http://app.voiceboxer.com/presentation/nIUH9ofrF3/register). Suivez les instructions affichées à l’écran et sélectionnez votre langue.

Avant tout, testez vos paramètres système en cliquant sur ce lien : http://app.voiceboxer.com/check

______________________________

The ISS is grateful for support from the members of the ISS Partnership Forum: the governments of Australia, Canada, Denmark, Finland, Japan, Netherlands, Norway, Sweden and the USA.
Venue:
ISS Pretoria situation room (map) or
online: VoiceBoxer
Enquiries:
Lusungu Kamudoni
Phone: +27 12 346 9500
Email: lkamudoni@issafrica.org
Your comments
comments powered by Disqus
?>