Events
Home / Events / À quand le retour de la paix au Mali?
À quand le retour de la paix au Mali?
Date: 20 June 2016
Time: 14h00 - 17h00
Venue: ISS-Dakar Conference Room, Ouakam Road, Atryum Center Building, Floor 4, Ouakam, Dakar, Senegal

For the english version, click here

Le 20 juin 2015, les principaux groupes rebelles maliens réunis au sein de la Coordination des mouvements de l'Azawad (CMA) signaient un accord pour mettre fin au conflit dans le pays. Pourtant, un an après, avec l’insécurité qui s’accentue au centre et les défis liés à la mise en oeuvre de l’accord, le chemin vers la paix demeure truffé d’embûches.

Quatre ans après le début de la crise de 2012, le nombre de groupes armés n’a cessé d’augmenter comme en atteste, la création d’un nouveau mouvement, l’Alliance Nationale pour la Sauvegarde de l’identité Peule et la Restauration de la Justice (ANSIPRJ), le samedi 18 juin 2016. La menace terroriste s’est étendue à l’ensemble du pays et plus de 80 personnels de la mission de la stabilisation des Nations Unies sont décédés depuis le déploiement de la MINUSMA en juillet 2013.

Ce séminaire a été présidé par Dr Lori-Anne Théroux-Bénoni, directrice de l’ISS Dakar. Les présentations ont été faites par Ibrahim Maïga, Chercheur consultant à l’ISS Dakar, Issaka Souaré, Conseiller senior en médiation, Équipe de médiation de réserve des Nations Unies (New York) et Boukary Sangaré, Chercheur et Doctorant au Centre d’études africaines de l’Université de Leiden (Pays-Bas).

L’ISS a procédé, au cours de ce séminaire, au lancement du dernier numéro du Rapport sur l’Afrique de l’Ouest traitant de la multiplication des groupes armés au Mali.

Les discussions ont porté sur les évolutions de la menace terroriste dans le Nord et dans le centre du Mali. Plusieurs recommandations ont été proposées pour résoudre la crise.Au cours de ce séminaire, des recommandations ont été formulées pour faciliter une sortie de crise :

  • La mise en oeuvre de l’accord de paix doit être davantage inclusive, associant les autres composantes de la nation malienne
  • L’organisation de foras impliquant les différentes communautés dans le centre pour désamorcer les tensions
  • Le redéploiement de l’État surtout dans ses composantes sociales et humanitaires dans le nord et le centre du pays
  • La nécessité pour le gouvernement malien et les groupes armés de faire preuve d’une plus grande volonté politique et de privilégier l'intérêt général

Président: Lori-Anne Theroux-Bénoni, Directrice, ISS Dakar

Conférenciers:

  • Ibrahim Maïga, Consultant, ISS Dakar
  • Boukary Sangaré, Chercheur et Doctorant, Centre d’études africaines, Leiden University
  • Issaka Souaré, Conseiller senior en médiation, Équipe de médiation de réserve des Nations Unies

______________________________

Is Mali any closer to achieving peace?

On 20 June 2015, Mali’s main rebel groups, represented by the Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA) signed a peace agreement to help end conflict in the country. Yet one year later, with increasing levels of insecurity in the centre and north of the country and difficulties implementing the agreement, the path to peace remains full of obstacles.

Four years after the beginning of the 2012 crisis, the number of armed groups has increased, including the recent creation of the National Alliance for the Preservation of the Fulani Identity and the Restoration of Justice (ANSIPRJ), while the terrorist threat has spread to the entire country. More than 80 members of the UN’s MINUSMA stabilisation mission have died since being deployed in July 2013.

The seminar was chaired by Dr Lori-Anne Théroux-Bénoni, Office Director, ISS Dakar. Speakers included Ibrahim Maïga, Consultant at ISS Dakar, Issaka Souaré, Senior Mediation Advisor at the United Nations Mediation Standby Team and Boukary Sangaré, Researcher and PhD Candidate at the African Studies Centre of Leiden University.

This seminar also launched the ISS’ latest West Africa Report on armed groups in Mali.

Discussions focused on the security threat gaining ground in northern and central regions of Mali. Several recommendations were proposed to resolve the crisis:

  • Implementation of the peace agreement must be more inclusive and should involve other components of the Malian nation.
  • Forums involving different communities in the centre of Mali may help diffuse tensions.
  • The state, especially its social and humanitarian components, should redeploy in the north and centre of Mali.
  • The Malian government and armed groups need to demonstrate political will and prioritise public interests.

Chair: Lori-Anne Theroux-Bénoni, Office Director, ISS Dakar 

Speakers: 

  • Ibrahim Maïga, Consultant, ISS Dakar
  • Boukary Sangaré, Researcher and PhD Candidate, African Studies Centre, Leiden University
  • Issaka Souaré, Senior Mediation Advisor, United Nations Mediation Standby Team
This event was made possible with support from the Government of the Netherlands and the International Development Research Center of Canada. The ISS is also grateful for support from the other members of the ISS Partnership Forum: the governments of Australia, Canada, Denmark, Finland, Japan, Norway, Sweden and the USA.
Venue:
ISS-Dakar Conference Room
Ouakam Road
Atryum Center Building
Floor 4
Ouakam
Dakar
Senegal
RSVP:
Marie Sagna
Phone: +221 33 860 33 04
Email: msagna@issafrica.org
Enquiries:
Ibrahim Maïga
Phone: +221338603304
Email: imaiga@issafrica.org
Your comments
comments powered by Disqus
?>